• Teddy Bredelet

Assurance obsèques et assurance décès : quelles différences ?

Il est parfois recommandé de préparer son décès pour faire les bons choix. L’assurance obsèques et l’assurance décès sont bien souvent confondues. Leurs objectifs sont distincts ainsi que leurs spécificités. Explications :


Qu’est-ce qu’une assurance décès ?


L’adhérent épargne un capital depuis le jour de la souscription jusqu’au jour de son décès, pour transmettre son capital à la personne de son choix, qu’elle soit ou non de votre famille. Cette personne peut l’utiliser de différentes façons :

  • Un capital versé par l’assureur pour la continuité financière du niveau de vie global. Cette situation se présente souvent lorsque le souscripteur décède avant l’âge de la retraite et la perte des revenus principaux (les salaires) pour un foyer peut être très difficile à supporter sans assurance décès ;

  • Une rente libérée progressivement par l’assureur, notamment dans le cas où les enfants du défunt sont les bénéficiaires lorsqu’ils sont mineurs ou qu’ils n’ont pas terminé leurs études, afin de financer ces dernières (on parle alors de rente éducation) ;

  • La prise en charge des frais liés au décès du souscripteur : crémation, inhumation et tous les frais liés aux funérailles de manière générale (bien que le contrat d’assurance obsèques garantisse spécifiquement ce risque).

Le montant du capital versé dépend de la somme déterminée au moment de la signature du contrat. Il varie en fonction de l'âge du souscripteur et du montant des cotisations. Il y a deux manières de cotiser :

  • La cotisation temporaire : le paiement s'effectue de manière régulière dans une période définie ;

  • La cotisation viagère : le souscripteur paye jusqu'à son décès.

Plus la souscription se fait tôt, plus les cotisations sont faibles et le capital important.

Ce capital est exonéré des droits de succession (dans les limites et conditions prévues par la législation en vigueur), puisqu’il suit le régime fiscal de l’assurance vie.

Il faut distinguer l’assurance temporaire décès, qui dispose d’une date d’échéance de contrat (par exemple, lors des 70 ans du souscripteur) et pour laquelle l’adhérent cotise à fonds perdus. Cela signifie que s’il ne décède pas, l’assureur ne lui remboursera pas les cotisations versées pendant plusieurs années, il aura cotisé à perte. Au contraire, l’assurance décès à vie ne présente pas de date de fin de contrat et permet le versement du capital épargné aux bénéficiaires après le décès du souscripteur. Il n’y a donc pas de notions de fonds perdus, puisque le capital économisé sera de toute façon redistribué aux bénéficiaires.


Une assurance obsèques


L’assurance obsèques, aussi appelée convention obsèques, permet de prémunir vos proches des frais que vont entraîner vos obsèques (par exemple : la sépulture, l’administration…). Le coût des funérailles se situe entre 3500 à 4000 euros.

A la souscription du contrat, vous définissez comme bénéficiaire la personne qui sera en charge de vos obsèques, ainsi que le montant du capital. Vous pouvez aussi si vous le souhaitez choisir l’entreprise de pompes funèbres en charge de vos obsèques. Celle-ci se chargera d’aider vos proches dans l’organisation des funérailles. Sachez que vous pouvez modifier la clause bénéficiaire de votre contrat à tout moment.

Le montant de la cotisation dépend de votre âge à la souscription, de la durée de cotisation et du capital sélectionné.

Il existe trois types de contrats d'assurance obsèques :

  • Le contrat en capital : une somme d'argent est remise aux proches après décès du souscripteur ;

  • Le contrat prévoyance décès : une somme leur est remise après décès du souscripteur, et les obsèques sont en parties organisées ;

  • Le contrat obsèques : une somme d'argent est remise après décès du souscripteur, et les obsèques sont totalement organisées.

Au sein même de ces différents contrats, il existe différents types de cotisations :

  • La cotisation unique : le souscripteur paiera en une fois l'assurance ;

  • La cotisation temporaire : le paiement peut être mensuel, trimestriel, semestriel, annuel ou sur une durée déterminée ;

  • La cotisation viagère : le principe est le même que pour la cotisation temporaire, seule la durée change, puisque les cotisations sont payées jusqu'au décès.

Avec tranquillite.fr, c'est simple : nous vous aidons à faire le point sur les différents contrats qui existent et vous expliquer les garanties adaptées à votre situation.

Nous réalisons un diagnostic précis et personnalisé de votre situation pour identifier les organismes à prévenir. Nous rédigeons l'ensemble des courriers pour vous permettre de prévenir ces organismes facilement. Vous êtes sûrs de ne rien oublier et de réaliser vos démarches administratives dans le bon ordre.

Vous pouvez aussi compter sur nous pour analyser votre situation pour vous informer de vos droits et vous permettre de bénéficier de ces aides supplémentaires.

Source : https://www.bonjoursenior.fr/assurance-obseques


12 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

tranquillite.fr - 2 rue maxime guillot - 21240 Talant
téléphone: 09.50.65.93.69 - 06.09.64.03.15

mail: contact@tranquillite.fr

SIREN: 877 759 340

  • Noir LinkedIn Icône
  • Noir Icône Instagram

©2019-2021 tranquillite.fr / Tout droits réservés