Vivre la perte d'un proche n'est pas un moment que vous rencontrez tous les jours. C'est pourquoi, l'organisation d'obsèques est souvent source de questionnement, de choix, entre l'hommage, que vous souhaitez rendre au défunt, et le financement. Dans cet article, vous allez découvrir les aspects financiers de l'organisation des obsèques. Ceci vous permettra d'avancer sereinement et de faire les bons choix. Nous répondrons à la question : Combien coûtent les obsèques d'un défunt ? Explorons ensemble, les différentes prestations, les choix de pompes funèbres et l'importance de demander plusieurs devis. Enfin, nous verrons également les manières de gérer financièrement ce moment difficile. Laissez-vous guider au travers de cet article qui vous aidera à y voir plus clair dans l'organisation des obsèques.

Combien coûtent les obsèques ?

Organiser des obsèques, c'est faire des choix

Le coût des obsèques varie en fonction des choix réalisées par la famille.
Dans les priorités, vous allez choisir, la date, le lieu des obsèques. Ensuite vous allez choisir entre l'inhumation (mise en terre du défunt) et la crémation.

Ce premier choix va orienter la suite.

Vous allez choisir le lieu de repos du défunt. Premier choix : au domicile du défunt. Deuxième choix en chambre froide avec visites possibles sur demande et prises de rendez-vous. Troisièmement : en chambre de recueillement, accessible par la famille toute la journée.

Chacun de ces choix à un cout différent.

Ensuite, vous allez choisir, si vous souhaitez apporter un soin au défunt. Puis le cercueil et son habillage. Enfin, vous allez voir tous les détails de la cérémonie et comment prévenir les proches du défunt. Pour la cérémonie, vous pourrez choisir les textes, les musiques, mais aussi s'il y a des porteurs, si les fleurs déposés par les proches doivent être rapatriées dans un lieu spécifique après la cérémonie. Autant de détails qui vont faire fluctuer la facture final des obsèques.

Toutes les prestations ne sont pas obligatoires

Toutes les prestations ne sont pas obligatoires. En effet, la législation est stricte sur le sujet. Vous n'êtes obligés de prendre tout ce que les pompes funèbres vous proposent dans le devis présenté. N'hésitez pas à vous renseigner pour faire les bons choix. C'est vous qui décidez ce dont vous avez besoin, tout en respectant les volontés laissés par le défunt, bien sûr !

D'ailleurs, savez aussi que vous avez le choix de votre pompes funèbres. Vous pouvez choisir librement l'établissement qui vous accompagner dans ce dernier hommage rendu au défunt.

Les prestations à caractère obligatoire pour des obsèques sont les suivantes :

  1. Prendre un cercueil avec quatre poignées et une cuvette étanche, à l'exclusion des accessoires intérieurs et extérieurs, ou encore de l'urne cinéraire en cas de crémation
  2. La mise en bière, ou encore le dépôt du corps du défunt dans le cercueil avant la cérémonie. Cette opération est très réglementée. Elle assure que le défunt qui se trouve dans le cercueil est bien votre proche.
  3. Le transport du corps vers le lieu de cérémonie après la mise en bière. Il est interdit de transporter soi même le cercueil dans un véhicule non adapté, ou sur une remorque. Il faut être habilité pour transporter le corps d'un défunt.
  4. L'inhumation ou la crémation. C'est l'étape où le défunt sera mis dans un caveau choisi par vos soins en amont. Il faut, selon le cas, creuser un nouveau caveau, ou ouvrir une sépulture déjà existante. Il faut également préparer la réception des proches autour du lieu.

Toutes les autres prestation sont laissées à votre libre appréciation.

Pour autant, certaines sont courantes, et recommandées. Prenons l'exemple du service d'accompagnement aux démarches après obsèques proposés par tranquillite.fr. Ce service n'est pas obligatoire par contre il est fort utile et recommandé pour gérer correctement toutes les démarches que vous allez devoir faire après les obsèques.


Pour conclure, il faudra compter, en moyenne, entre 3500 € et 4 000 € pour une crémation et 5000 € à 8 000 € pour une inhumation.

Voici nos conseils pour obtenir une cérémonie d'obsèques qui rend hommage à votre proche au prix le plus juste.

Obsèques : Toutes les prestations ne sont pas obligatoires.

La législation funéraire est stricte. Toutes les prestations ne sont pas obligatoires.

C'est bien vous qui décidez ce dont vous avez besoin.

Les prestations à caractère obligatoire pour les obsèques sont :

  • La fourniture d’un cercueil avec quatre poignées et une cuvette étanche, à l’exclusion des accessoires intérieurs et extérieurs, ou d’une urne cinéraire en cas de crémation.
  • La mise en bière (opération qui consiste à mettre le corps du défunt dans un cercueil).
  • Le transport du corps après mise en bière
  • L’opération d’inhumation ou de crémation.

Les autres prestations sont laissées à votre libre appréciation.

Vous avez le choix de votre pompes funèbres.

Vous pouvez librement choisir votre entreprise.

Une fois la déclaration de décès effectuée à la mairie du lieu de décès, les familles doivent être en mesure de choisir librement leur opérateur funéraire et de faire jouer la concurrence.

Le Code général des collectivités territoriales prévoit leur information tout au long du processus de l’organisation des obsèques. Ainsi la liste des entreprises locales de pompes funèbres habilitées dans le département est obligatoirement tenue à disposition des familles :

  • dans les établissements de santé et les mairies ;
  • dans les chambres mortuaires et funéraires vers lesquelles peuvent être transférés les défunts.

Le démarchage pour les prestations funéraires est interdit et la loi condamne toute personne qui à l’occasion d’un décès aura, directement ou indirectement, permis à une entreprise de se présenter à vous.
Il ne faut donc pas hésiter à refuser de se laisser orienter contre son gré vers une entreprise.

Organiser une cérémonie d'obsèques pour un proche représente un coût important pour la famille.

Demander plusieurs devis pour organiser des obsèques, c'est possible.

Toute entreprise de pompes funèbres est dans l’obligation de vous remettre un devis gratuit écrit, détaillé et standardisé.

Soyez attentif et n’hésitez pas à vous faire expliquer le contenu de chaque prestation figurant sur le devis avant de signer le bon de commande.

Avant l’établissement de ce devis, n’hésitez pas à consulter la documentation générale de l’entreprise où doivent figurer les prix de chaque fourniture et prestation avec la mention de leur caractère obligatoire ou facultatif.
La réglementation exige que cette documentation soit constamment présentée à la vue de la clientèle et consultable par elle.

Les rubriques sur les devis ne sont pas toujours homogènes ni en nombre ni dans leur libellé, ce qui rend toute comparaison de prix difficile.

L’arrêté du 23 août 2010 portant définition du modèle de devis applicable aux prestations fournies par les opérateurs funéraires a donc rendu obligatoire l’utilisation d’un devis type qui donne aux consommateurs des éléments de référence et de comparaison en instaurant une terminologie et des rubriques comparables.

Le devis chiffré doit être détaillé et faire apparaître, les produits et les prestations sous 8 rubriques et 3 colonnes.
Les prestations courantes, celles qui sont optionnelles et celles effectuées pour le compte de tiers doivent respectivement figurer dans trois colonnes distinctes.

  • le descriptif (par exemple, l’essence, la nature du bois et les finitions du cercueil, lequel représente une part importante des frais d’obsèques) et le prix TTC de chaque fourniture ou prestation.
  • Le caractère obligatoire ou facultatif de chaque prestation doit également être précisé ;
  • les montants nets (remises déduites) des prestations et fournitures effectuées par chaque organisme ou entreprise tierce que vous avez désigné (cultes, fleuristes, insertion presse, marbriers) ;

les honoraires correspondant à votre représentation auprès des diverses administrations, ainsi que les montants demandés par ces organismes (taxe municipale, vacation de police).

Comment financer le coût des obsèques ?

Ce sont aux héritiers du défunt de payer l’organisme de pompes funèbres, même en cas de refus de la succession ou l’absence de liens affectifs.

Les héritiers peuvent demander à la banque un prélèvement dans la limite de 5 000 € sur le compte du défunt pour financer les obsèques.

Pensez à vérifier l’existence de contrat obsèques ou de capitaux auprès des banques et assurances de votre proche.