Décès d'un conjoint : quelles démarches ?
Démarches après décès

Décès d'un conjoint : quelles démarches ?

 | 
6/10/2022

Vous vivez le décès de votre conjoint. Vous vous sentez perdue et démunie face à la situation.

Vous vous posez 1001 questions : que dois-je faire ? Par quoi commencer ? Qui contacter ?

tranquillite.fr vous informe sur vos démarches pour vous aider dans cette étape de votre vie.

Décès d'un conjoint : quelles démarches ?

Les démarches à réaliser dans les premières 24 heures.

Vous devez contacter un médecin (médecin de famille, Samu ou SOS médecin) afin d'obtenir un certificat de constat du décès.
Dans un second temps, nous vous invitons à vous rendre à la mairie du lieu du décès.

La mairie est chargée de vous remettre un acte de décès.
Pour l'obtenir, vous devrez vous présenter avec plusieurs documents :

  • Le livret de famille ou la carte d’identité appartenant au défunt. 
  • Le certificat médical lié au décès.
  • Votre pièce d’identité (Carte nationale d’identité ou passeport).

Nous vous invitons à demander un nombre important d'actes, car ce document sera nécessaire pour vos démarches administratives après obsèques.

Organiser les obsèques de son conjoint.

Vous devez contacter une agence de pompes funèbres pour organiser les obsèques.

Vous pouvez choisir une agence proche de chez vous et réaliser plusieurs devis pour vous guider dans votre choix.

Le conseiller funéraire est là pour vous guider dans les différentes possibilités qui s'offrent à vous et vous aider à construire une cérémonie d'hommage à votre image.

À savoir : les obsèques doivent avoir lieu dans les 6 jours ouvrés suivant le décès.


Veiller aux respects des volontés

Votre conjoint a sûrement exprimé ses volontés funéraires lors d'une conversation, sur un document manuscrit ou encore formalité sur un contrat obsèques.

Dans tous les cas, vous êtes dans l'obligation de respecter l'exécution de ces volontés et d'en prendre compte pour organiser ses funérailles.

Quelles sont les démarches administratives suite au décès d'un conjoint ?


Après les obsèques, vous devrez réaliser un nombre important de formalités administratives selon un agenda précis.

La complexité et nombre de ces démarches varient en fonction de chaque situation, mais comptez entre 15 et 25 organismes à contacter.

Voici l'agenda à respecter pour vos formalités administratives :

Dans les 7 jours suite au décès de votre conjoint.

Vous devez prévenir l'employeur, la ou les caisses de retraites ou pôle emploi selon la situation.

Dans les 15 jours suite au décès :

Prévenir le notaire, vos caisses d'assurances maladie, les banques et organismes de crédits, faire le nécessaire concernant le logement (prévenir le propriétaire si vous êtes en location, le locataire si vous êtes propriétaire ou le syndic de copropriété le cas échéant), la caisse d'allocation familiale.

Dans les 30 jours :

Vous devez contacter vos assurances (automobile, habitation, prévoyance, mutuelle etc), les fournisseurs d'eau, d'électricité, de gaz, les abonnements internet, téléphonie, presse, magazine, télévisuel, les impôts (même si vous êtes non imposable).

Attention : Prévenir ne suffit pas toujours, en fonction de votre situation et des organismes, ces démarches peuvent varier.
Nous vous conseillons d'être précis dans vos demandes afin de vous assurer du respect de la législation pour éviter des allers-retours de courriers pénible qui durerait potentiellement plusieurs mois.
Les démarches après le décès d'un conjoint sont à l'origine de deuil difficile, de stress et d'anxiété.s
Les démarches administratives sont source de stress et d'anxiété pour le conjoint survivant.

Décès d'un conjoint : quelles aides financières ?

En France, après un décès, il existe une dizaine d'aides financières destinées à soutenir le conjoint survivant.

Parmi ces aides, la pension de réversion, l'allocation veuvage, le capital CPAM, l'allocation parent isolés, le capital fonction publique
sont parmi les plus souvent perçues.

Contrairement à certaines idées reçues, l'attribution de ces aides n'est pas automatique et vous devrez pour les obtenir, vérifier votre éligibilité
et réaliser vos demandes en ligne ou à l'aide des formulaires Cerfa officiel.

Chacune de ces aides possède des critères d'éligibilité différents et parfois complexe à décrypter pour en savoir plus,
nous vous invitons à découvrir nos différents articles sur ces sujets.

Ne restez pas seule face à vos formalités.

Imaginez que vous puissiez réaliser toutes vos démarches administratives en seulement quelques minutes et sans vous poser de questions ?

Tranquillite.fr est spécialiste de ces démarches et vous aident à en venir à bout en toute sérénité.

Nos solutions d'accompagnement vous libèrent de la charge mentale que représentent ces démarches pour vous permettre de vous consacrer à ce qui compte vraiment pour vous.

Pour en savoir plus, cliquez ici.

Recommandé pour vous